FacebookTwitterGoogle Plus

Dossier : l’éducation des chats

By le Nov 12, 2016 dans Education | 2 commentaires

L’éducation d’un chat est indispensable afin de pouvoir le laisser en toute quiétude prendre place dans votre maison et l’intégrer facilement comme étant un membre à part entière de votre foyer ainsi que votre famille. La propreté, la sociabilité ou même les griffades sont des bonnes manières que vous devez inculquer à votre chat.

Comme vous le faites pour votre enfant, l’éducation n’est pas seulement une nécessité c’est un devoir que vous avez envers votre ami félin. Certes, comme je le dis souvent, le chat est un animal indépendant, mais comme il répond à l’habituation vous devez faire en sorte que son éducation se fasse dans les règles de l’art. Ne vous inquiétez pas, cela ne sera pas trop difficile étant donné que le chat à un sens de la compréhension très développée.

Comprendre l’intelligence du félin

               Qui ne sait pas que les chats sont des êtres intelligents. Même si de nos jours la plupart d’entre eux sont sous les ailes de leur maitre, depuis toujours ces animaux ont sur survivre seuls face à la nature, que ce soit en ville ou encore à la campagne.

               Si l’on compare le chat avec d’autres espèces, on peut dire qu’il peut faire preuve de beaucoup plus d’intelligence que la plupart d’entre eux. Les chats peuvent par exemple se souvenir de la boîte qui contient de la nourriture et la porte qui lui permettra de sortir. Malheureusement, les résultats des chiens face à ce genre d’épreuve sont toujours supérieurs à ceux obtenus par les chats.

               Les chats ont surtout la capacité d’intervenir sur leur habitat. Cette forme d’apprentissage est appelée « opérante » par les psychologues. Ils ont par exemple la capacité de sortir des cages de tests. Ils peuvent également apprendre à tirer sur les cordelettes au bout desquelles on a attaché des morceaux de nourriture. Ils sont aussi capables de distinguer les cordelettes qui contiennent des morceaux de viande des autres.

Le choix du chaton

               J’entends déjà d’ici les remarques de certains : « éduquer un chat, mais c’est tout à fait impossible ». Laissez-moi vous dire que si vous faites partie des personnes qui pensent ça, vous être à côté de la plaque. En effet, un chat s’éduque sans problème, surtout lorsque vous le faites dès le plus jeune âge.

kittens-555822_1280

               Pour que l’éducation se fasse donc le plus facilement possible, il est important de le faire dès que ce n’est encore qu’un chaton. Et pour être sûr de ne pas rencontrer de grands problèmes lorsque vous l’élèverez, il faudra faire des petites fouilles sur son passé. Concentrez-vous sur l’origine du chaton, c’est-à-dire ses parents. Si ces derniers sont des chats stables et qui ont réussi à intégrer très facilement la vie en communauté, n’ayez crainte pour l’avenir de votre petit chaton.

               Toutefois, vous ne devez jamais oublier que le chaton doit rester obligatoirement avec sa mère et le reste de sa fratrie pendant les premières semaines de sa vie. À partir du premier jour jusqu’à la neuvième semaine de vie, le chaton va stocker toutes les informations nécessaires qui seront gravées dans sa tête sur le long terme. C’est durant cette période qu’il pourra apprendre les interdits : ne pas mordre, ne pas griffer et ceux qu’il faut faire : chasser, se déplacer et devenir indépendant.

Imposer des limites à son chaton

               Lorsque vous adoptez un chaton, il sera nécessaire dans un premier temps de le familiariser avec votre environnement. Pour ce faire, délimitez les liens qui lui seront stratégiques : là où il va dormir, là où il pourra se reposer tranquillement, là où il pourra jouer et là où il pourra manger.

               Si le chaton adopte des comportements négatifs, ne vous méprenez pas, car c’est tout à fait normal. Dans un premier temps, vous pouvez remarquer des comportements indésirables, je me rappelle par exemple que mon chaton n’était pas très propre au début. Il se peut aussi que le chaton soit agressif comme des griffades inappropriées ou encore des morsures.

               Pour faire face à ces comportements, vous ne devez en aucun cas faire preuve de beaucoup de fermeté. Je vous recommande plutôt d’utiliser la technique de la surprise. Si votre chat fait ses griffes sur votre canapé par exemple, ne dites rien, mais essayez de le surprendre en lui pulvérisant avec de l’eau par exemple. Et à chaque fois que vous le prenez sur le fait, reproduisez cet acte.

               L’éducation d’un chat demande beaucoup de patience. Et l’élever peut être une tâche assez compliquée. Mais comme je vous l’ai dit c’est loin d’être un parcours du combattant alors il suffit de s’armer d’un peu de patience et de consacrer le maximum de son temps pour bien éduquer son chaton.

La récompense chez un chat

               Les chats ne ressemblent pas aux chiens sur ce point. En effet, ils n’agissent en aucun car pour faire plaisir à leurs maitres. Ils préfèrent être récompensés par de la nourriture par exemple. Toutefois, l’esprit tatillon des chats peut aussi intervenir selon la qualité de la nourriture que vous donnerez en récompense.

               Généralement, les chats font mieux les choses si la personne qui lui donne des ordres et qui fait l’expérience sur lui est également la personne qui lui donne de la nourriture tous les jours. C’est d’ailleurs ce que l’on fait dans la plupart des situations d’apprentissage. Pour les chatons, ils peuvent apprendre plus rapidement si leur récompense est la liberté gambader dans toutes les pièces de la maison. Ils sont plus intéressés par cela que par de la nourriture.

La punition chez le chat

               Je vais être franche avec vous, plusieurs articles sur internet parlent de la meilleure punition pour les chats, mais permettez-moi de vous dire que la seule punition qui marche est de lui faire peur.

               Pour cela, il y a plusieurs moyens que vous pouvez adopter. Essayez par exemple de le pulvériser avec un pistolet à eau lorsque vous voyez qu’il fait des bêtises. Faire beaucoup de bruit peut aussi le déranger à condition bien sûr que le bruit ne soit pas émis par l’homme utilisez donc un sifflet ou tout autre outil qui peut faire du bruit.

               Ce genre de punition est tout à fait préconisé, car le chat ne pourra pas dans ce cas associer le visage de son maître à la punition. En effrayant le chat quand il attaque, vous pouvez aussi faire face plus facilement à son agressivité. Mais bien sûr, chacun a ses propres méthodes et je suis sûr que les vôtres sont aussi efficaces que les miennes.

Un chat qui obéit est un chat bien éduqué

               Lorsque vous arrivez à enseigner à votre chat les règles de bases de l’obéissance, vous pouvez être sûr d’avoir réussi efficacement son éducation. En plus, cela lui permettra d’être loin de tous les problèmes auxquels il peut être confronté. Et il y a de très bons moyens pour réussir rapidement cela.

show-244359_1280

               La première leçon que vous devez lui apprendre est : « viens ! » Cela peut être nécessaire si le chat se penche par exemple trop près du balcon ou s’il est couché sur le rebord. Quand vous lui aurez appris à répondre aux appels, vous ne serez pas obligé de l’approcher au risque de lui faire peur et de le faire tomber. C’est lui qui viendra alors vers votre direction sans que vous ne lui obliger à le faire.

               Pour lui inculquer cette leçon, essayez de le faire tôt dans la matinée quand celui si a encore l’estomac vide. Vous pourrez alors utiliser une friandise en guise d’appât. Faites-lui par exemple renifler la nourriture que vous avez dans les mains en la secouant un peu pour attirer son attention, avant de prononcer l’ordre « viens ». Mais faites attention, la récompense ne doit être donnée que lorsqu’il est à côté de son maître.

               La deuxième leçon est « va ». Cela est très utile quand les chats sont dehors par exemple. L’ordre lui permet de s’habituer à l’exploration de son territoire. De cette manière, guidé par vos ordres, il pourra s’habituer plus facilement aux odeurs ainsi qu’aux bruits qui l’entourent et même retrouver le chemin qui mène vers la maison quand il est trop loin.

2 commentaires

  1. Lucie

    14 novembre 2016

    Post a Reply

    Un article qui renferme beaucoup d’informations sur la vie des chats. Cela m’est très utile étant donné que j’ai le projet d’offrir un petit chaton à ma fille pour Noël. Elle en rêve depuis toujours, mais je ne voulais pas lui en acheter, car j’avais peur que ces animaux n’obéissent pas aux ordres. Maintenant, je n’ai plus qu’à choisir le bon chaton pour elle.

  2. Garde animaux

    16 décembre 2016

    Post a Reply

    Très bon article, de bonnes informations à retenir. j’ai bien aimé la partie sur les punitions. Je me retrouve souvent dans le cas où je dois punir ou faire comprendre à mon chat qu’il a fait une bêtise mais j’ai toujours l’appréhension qu’il ait de la « rancoeur » envers moi après l’avoir grondé. J’essaierai de lui lancer quelques gouttes d’eau quand il fera des bêtises à présent.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *