FacebookTwitterGoogle Plus

Maladies, soins, alimentation : zoom sur la santé du chat

By le Sep 25, 2016 dans Soins | 1 commentaire

Notre animal de compagnie, on y tient comme à la prunelle de nos yeux. Chien ou chat, on veut le garder le plus longtemps possible auprès de nous. Pour ce faire, il est nécessaire de s’intéresser de près à la santé de son animal. En fonction de son âge, de son sexe, de sa race, et de sa génétique propre, les besoins ne sont pas les mêmes. Le chat domestique a une espérance de vie moyenne de 15 ans. Toutefois, si on lui accorde tous les soins qu’il mérite, on peut facilement l’allonger de plusieurs années.

Vaccination du chaton

Ça y est, vous êtes propriétaire d’une charmante petite boule de poils, qui ronronne doucement lorsque vous la caressez ! Vous voulez bien sûr tout faire pour protéger sa santé. Votre chat est encore un chaton ? Sachez que l’immunité maternelle le protège durant un certain laps de temps des différentes maladies. Il va toutefois falloir penser à le faire vacciner. Cet acte intervient aux environs des deux mois de vie du chat. Il faut alors le prémunir contre la rhinotrachéite virale, la calicivirose et la panleucopénie. Ces infections sont assez courantes chez le chat, c’est pour cela que les vaccins sont indispensables. Un rappel est effectué environ trois semaines plus tard. Bien que la rage soit éteinte en France, vous pouvez aussi faire vacciner votre gentil chaton contre cette maladie. Il pourra ainsi voyager avec vous sans souci à l’étranger !

chaton

Les vaccins sont indispensables, surtout pour un chat qui sort.

Alimentation du chat

Comme les êtres humains, les chats ont besoin de recevoir une alimentation saine et équilibrée pour être en bonne santé. Ces félins peuvent faire jusqu’à quinze brefs repas par jours ! N’oubliez pas que c’est un animal essentiellement nocturne : remplissez sa gamelle avant de vous coucher, car il aime les repas tardifs. A contrario, le chat mange très peu durant l’après-midi. Évitez de poser sa gamelle dans un endroit avec beaucoup d’allées et venues : le chat est un timide quand il ingère sa nourriture, il ne veut pas de rival pour sa pâtée !

La pâtée justement venons-y… Le chat n’aime pas manger froid. Si vous conservez les pâtées dans le frigidaire, pensez à les sortir un peu avant de nourrir votre charmant animal de compagnie, afin qu’elles retrouvent la température ambiante. Le chat adore les croquettes ! En effet, comme leur nom l’indique il faut… croquer pour s’alimenter, et le chat raffole de ça. N’ayez pas peur de donner à votre chat de la nourriture industrielle, achetée en grande surface. En effet, ces aliments sont conçus pour correspondre précisément aux besoins nutritifs du félin. Vous êtes ainsi assurés que le chat reçoit les glucides, lipides et protéines dont il a besoin pour être en bonne santé ! Pour en savoir plus à ce sujet, lisez mon article entièrement consacré à l’alimentation du chat.

Stérilisation et castration du chat

Voilà une question qui risque de vous tarauder durant un bon moment : devez-vous faire stériliser votre chat ? Un chat castré à tendance à prendre un peu de poids, car il est moins actif, mais il y a aussi des avantages certains à le stériliser. En effet, un chat non-castré peut avoir tendance à vagabonder dans tout le quartier pour se mesurer aux autres chats ! Et si vous ne le laissez pas sortir, il est absolument intenable à l’intérieur de votre domicile. Gare à vos nappes…

Si vous décidez de le castrer, cette opération n’aura de toute façon pas lieu avant les six mois de vie de votre animal. Prenez contact avec votre vétérinaire, il saura vous indiquer la meilleure façon de procéder pour préserver le bien-être de votre chat. Pour un chat mâle, la castration consiste en l’ablation des testicules. Pour une femelle, la castration peut être simplement chimique : une petite pilule prévient ces chaleurs si désagréables. Toutefois, votre vétérinaire suggèrera peut-être de retirer tout l’appareil reproductif de votre animal.

sante-chat

Votre vétérinaire vous conseillera différentes techniques de stérilisation et/ou contraceptions.

Les maladies les plus fréquentes chez le chat

Le chat est un animal sensible à plusieurs maladies qui peuvent quelquefois affecter aussi l’homme. Dans certains cas, la maladie est même transmissible de l’animal à l’humain, et réciproquement. Quelles sont ces maladies qui embêtent tout particulièrement ces félins si mignons ? Le typhus et le coryza sont bien connus, et doivent être traités le plus rapidement possible pour éviter de s’aggraver.

 Depuis peu, une nouvelle infection est reconnue : la leucose féline. Il s’agit d’une maladie que les chats se transmettent de l’un à l’autre. Si beaucoup de matous vivent dans les environs du votre, assurez-vous que votre animal de compagnie est bien vacciné contre celle-ci.

Le chat peut aussi être soumis à l’influence de différentes maladies de peau. Si vous voyez que votre chat commence à peler ou à se gratter, emmenez-le plus vite possible chez votre vétérinaire. Votre chat peut aussi faire du diabète : une alimentation équilibrée le prémunit normalement contre ce problème. Si le diabète est avéré, votre vétérinaire vous conseillera un régime alimentaire approprié.

Parasites du chat et vermifuges

Votre chat sort souvent ? Il va donc être au contact de différents parasites, qui peuvent le contaminer. Si vous le voyez se gratter souvent les oreilles, il a peut-être attrapé la gale d’oreilles. Vous devrez alors nettoyer soigneusement ses oreilles avec un produit adéquat. Armez-vous de patience ! Le chat peut aussi être victime du ténia : c’est pour cela qu’il faut le traiter avec des vermifuges, afin d’éviter la transmission de ces parasites intestinaux qui altèrent fortement la digestion des félins.

Enfin, le chat attrape très facilement des puces, surtout s’il se balade dans l’herbe. Là aussi, il vaut mieux lui administrer un traitement anti-puces régulièrement. Si votre chat est malgré tout atteint, vous pouvez vous procurez un peigne anti-puces, et brosser soigneusement son poil pour en retirer tous ces parasites si gênants. Cependant mieux vaut prévenir que guérir, et la lotion anti-puces est le meilleur moyen d’assurer la tranquillité de votre animal. Et la vôtre !

Une assurance santé pour chat, pour plus de sérénité

veterinaire

Les frais de vétérinaire peuvent vite devenir exorbitants.

Vous pensez que toutes ces précautions pour la santé de votre chat vont vite devenir un poids pour vos finances ? Alors pensez à contracter une assurance santé pour votre chat ! Vous irez ainsi chez le vétérinaire le cœur plus léger, en sachant que la plupart de vos dépenses seront couvertes. C’est un bon investissement, qui permet de couper dans les frais de manière spectaculaire, surtout en cas de maladie rare nécessitant un traitement lourd. Et comme on dit : mieux vaut prévenir que guérir !

1 commentaire

  1. Agnès

    26 septembre 2016

    Post a Reply

    Bonjour,
    Mon chat est très difficile pour ce qui est de la nourriture: certaines fois il n’accepte que des croquettes, puis, au bout d’une semaine, il refuse catégoriquement d’en manger, si bien que je suis obligée d’acheter de la pâtée. Et au bout d’un mois rebelote… Je ne sais pas comment faire! Je ne veux pas le laisser sans manger mais je dépense une fortune en nourriture. Comment faire?

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *